Allergies à la peau - taches rouges et démangeaisons

Ce ne sont pas seulement les allergies. Diverses maladies dermatologiques, auto-immunes et systémiques peuvent présenter des similitudes similaires. Un diagnostic correct à un stade précoce de la maladie est crucial. Le traitement choisi et son succès dépendent entièrement de la définition exacte de la maladie.

Est-ce toujours une allergie?

éruption cutanée La peau reflète de nombreux changements dans divers systèmes du corps humain.

Pratiquement toutes les maladies se manifestent d’une manière ou d’une autre sur l’épiderme: léthargie, rides, lésions focales purulentes, éruptions cutanées, taches pigmentaires - c’est une liste incomplète de tous les symptômes.

Il semblerait que les signes d’allergies soient très brillants et qu’ils ne peuvent être confondus avec rien. Cette confiance joue parfois contre les victimes - l’auto-traitement et le diagnostic conduisent le plus souvent à la négligence de la maladie, son passage à la forme chronique.

Il est important de consulter un dermatologue ou un allergologue pour déterminer la nature de l'apparition des imperfections sur la peau.

Instabilité émotionnelle, cause de rougeurs sur la peau

Chocs nerveux, des expériences fréquentes peuvent provoquer une dystonie végétative-vasculaire. Une des manifestations de cette maladie est le rougissement de la peau dans différentes zones qui ne disparaissent pas longtemps.

Congestion du tube digestif: un régime non seulement d'allergies alimentaires

La consommation excessive de produits de confiserie, de pâtisseries, de viandes fumées, de cornichons, d’aliments épicés et gras provoque des dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal et le développement de maladies de certains organes, dont les symptômes peuvent être une éruption cutanée (se manifestant souvent au visage). En outre, une alimentation aussi déséquilibrée est caractérisée par une carence en vitamines, qui présente également des manifestations cutanées.

Lupus érythémateux

lupus sur le visage

Maladie systémique, dont le symptôme caractéristique est une éruption cutanée rouge sur le visage de forme similaire à celle d'un papillon.

Elle nécessite un traitement complexe et continu sous la supervision de spécialistes. Avec des rechutes fréquentes et l'absence de traitement, il peut y avoir des cas de décès.

Privé et ses variétés

La cause de l'éruption peut être versicolor . Manifesté sous la forme de taches rouges avec une teinte brune qui se décollent, puis laissent à sa place des zones lumineuses sans pigmentation de la peau.

Le lichen rose résulte d'une immunité réduite et présente l'apparence d'une grosse tache rougeâtre. En progressant, l’éruption cutanée devient plus petite, mais multiple. La maladie est accompagnée de démangeaisons.

La teigne est très similaire au rose, mais quand il est situé dans les cheveux, il provoque une alopécie.

Eczéma séborrhéique

La maladie affecte le cuir chevelu, le visage et les symptômes ressemblent le plus souvent au psoriasis. La maladie des cheveux n’interfère pas avec la croissance, mais provoque un inconfort considérable en raison d’un défaut esthétique et d’un flocage abondant.

Maladie psoriasique: une maladie systémique avec des manifestations dermatologiques

lupus érythémateux

Le psoriasis se caractérise par des lésions focales rouges de la peau dans les zones de flexion (coudes, doigts, genoux, bas du dos, fesses), qui commencent finalement à se décoller et à séparer les couches mortes de la peau sous forme de plaques grises.

La maladie affecte non seulement la peau, mais aussi les articulations, a un effet sur le système nerveux, le traitement doit donc commencer immédiatement.

Maladies infectieuses se manifestant par une éruption cutanée sur le corps

Les maladies infectieuses sont faciles à propager (surtout par voie aérienne). Au stade initial de développement, ils se caractérisent par des éruptions cutanées accompagnées d'une augmentation significative de la température corporelle.

Infections affectant la peau:

  • la scarlatine;
  • varicelle;
  • la rubéole
  • la rougeole;
  • méningite;
  • fièvre typhoïde;
  • syphilis progressive.

Certaines de ces maladies sont caractéristiques de l’enfance et sont bien tolérées pendant cette période. Mais un diagnostic correct et l'isolement du patient sont nécessaires pour éviter une propagation ultérieure de l'infection.

Dermatite atopique

taches rouges sur le cou du bébé Maladie chronique avec éruptions cutanées caractéristiques et épaississement de la peau sur place. Se manifeste le plus souvent chez les enfants de la naissance à 5 ans.

Il a tendance à dégénérer pendant la saison froide.

Elle nécessite un traitement par antihistaminiques et une application topique de médicaments hormonaux ( hydrocortisone , Beloderm , Advantan ) au cours de la période d’exacerbation.

Photodermatite

Réaction cutanée aux rayons ultraviolets . Il existe un lien évident entre l'éruption cutanée et l'exposition récente au soleil. La probabilité d'une telle allergie augmente si l'exposition aux rayons ultraviolets s'accompagne de l'usage d'alcool, d'agrumes, de l'application de cosmétiques ou de la parfumerie.

L'eczéma

eczéma sous la main Une autre maladie de nature allergique, qui se manifeste sous la forme de bulles éruptions cutanées.

Se produit le plus souvent lorsque la peau est en contact avec le déclencheur (produits chimiques ménagers, cosmétiques, piqûres d’insectes)

Parfois, il survient à la suite du stress ressenti et chez les femmes après l'accouchement.

La base de la lutte contre les allergies cutanées: antihistaminiques et hormones

Si le diagnostic d '«allergie» est confirmé après l'application de méthodes de diagnostic, un système de traitement est mis au point sur la base de préparations antihistaminiques (par voie orale) et de préparations hormonales d' application locale.

Préparations antihistaminiques:

  1. dérivés de la pipérazine: Zyrtec , Zodak, Allertek, Tinset , Cetrin, Emetostop, Bonin, Letizen;
  2. dérivés de phénothiazine: Teralen, Torekan, Pipolphen, Pilfen, Diprazin;
  3. les aminoalkyl esters: Donormil, Sondox, Dimedrol, Tavegil ;
  4. alkylamines substituées: phénystyle ;
  5. éthylènediamine substituée: Supragistim, Suprastin ;
  6. d'autres groupes antihistaminiques: Protadin, Loratadin , Peritol, Astemisan, Hisalong, Claritin , Omeril, Azolin, Diazolin , Erolin, Flonidam, Agistam, Zadifen, Zetifren, Lorfast, Sempreks, Erius , Fenkarol, Alfast , Telfast .

En fonction de la complexité de l'évolution de la maladie et des symptômes associés, des antihistaminiques de différentes générations sont choisis.

Agents topiques hormonaux :

  1. avec une faible teneur en hormones: hydrocortisone , prednisolone ;
  2. avec une quantité modérée de principe actif: Zinacort, Fluorocort ;
  3. pommade avec une quantité significative d'hormones: Apulein;
  4. avec un niveau élevé de substances actives: Dermoveit, Galcinoid.

L'utilisation des corticostéroïdes doit commencer par le plus faible. Le traitement a lieu sous la surveillance d'un médecin, dans le strict respect du dosage, ce qui est particulièrement important pour le traitement des imperfections du visage.

Les symptômes de la maladie peuvent être très similaires, vous ne devez donc pas déterminer le diagnostic, en vous fiant uniquement à une inspection visuelle. Des tests de laboratoire ( analyses de sang générales et biochimiques, raclures, tests d'allergie) aideront à éliminer d'autres maladies et à prescrire un traitement efficace.

Des problèmes graves peuvent se cacher derrière les éruptions cutanées, ce qui peut, dans un état négligé et en l’absence de traitement, entraîner une issue fatale (lupus, méningite). Vous ne devez donc pas traiter l’éruption cutanée comme un défaut esthétique mineur.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *
Le commentaire apparaîtra sur la page après avoir été modéré.